Point info Lune #Février 2020

Point info Lune #Février 2020

*

Elle est majestueuse et scintillante, cette Dame Lune qui sera pleine le 9 février et qui s’avance … une main ébouriffant la crinière du Lion dont elle occupe le signe ce mois-ci…  seule dans la moitié ouest du zodiaque.

C’est simple, on ne voit qu’elle sur cet axe Lion/Verseau qui questionne … la façon dont nous prenons notre place dans la société tout en conservant notre originalité… la façon dont nous [nous] aimons, dont nous aimons tout court… comment nous créons et jouons… ou encore comment nous gérons notre “toute puissance”… entre autres sujets passionnants.

Pour être soi au milieu des autres, il est parfois utile de replonger dans le terreau de notre développement personnel et social, là ou se sont établies les bases de notre confiance en nous. Pour se faire, dans le tumulte des transformations du monde, des mutations qui s’opèrent dans nos vies depuis fin 2018 (conjonction Saturne Pluton), la Pleine Lune du 9 février va braquer sa torche sur ce qui nous constitue, nous définit et nous différencie afin, peut-être, de nous permettre de prendre la mesure de l’état de notre individuation.

Et comme les énergies à l’œuvre seront fortes, notre paysage émotionnel pourrait bien en être totalement bouleversé et … régénéré.


Ce qu’en dit l’Astro

Outre d’accaparer avec panache l’attention puisqu’elle trône seule à l’Ouest dans le signe du Lion, Dame Lune canalise également les énergies du reste des planètes qui se retrouvent lui faire face à l’Est,  formant une figure particulière d’éventail fermée par Mars d’un côté (combativité, motivation, désir) et Uranus de l’autre (changement, originalité, indépendance).
Avec un tel encadrement, ce sont de fortes énergies de transformation qui se libèrent et pointent sur notre Pleine Lune en Lion.

Donc même si l’on pourrait croire Dame Lune plombée et alourdie par ce conglomérat de planètes qui semblent s’opposer à elle : il n’en n’est rien. C’est même l’inverse qui se produit même si… même si, il faut le reconnaitre… il va être parfois difficile de décoder les messages émotionnels qui vont nous être envoyé. Aussi, n’hésitez pas à noter vos fulgurances, vos intuitions et vos rêves qu’il sera surement intéressant d’examiner à l’occasion de la prochaine Nouvelle Lune, par exemple.

Les énergies Lion qui vont s’exprimer à l’occasion de cette Pleine Lune du 9 février vont donc avoir un impact très fort dans les domaines où se trouve, pour vous, l’axe Lion/Verseau*.

 

Cet axe oppose le “Moi” (Lion en Maison V ) au “Nous” (Verseau en Maison XI).
D’un côté s’exprime la confiance en soi, la créativité, la volonté mais également l’orgueil et un ego très fort. De l’autre côté on trouve des valeurs plus collectives, humanistes, non conformistes mais où peuvent également s’exprimer le fanatisme et l’intégrisme.  
Pour pouvoir équilibrer cette opposition, il faudrait  trouver le juste rapport d’échanges et d’autorité avec l’autre pour qu’il y ait collaboration sans domination.

Pas toujours évident, me direz vous… Totalement d’accord, vous répons-je !

Alors pour nous aider sur notre chemin d’évolution et de compréhension, l’étape de ce mois de février va nous renvoyer à … la façon dont nous nous sommes construits en tant qu’individu mais aussi à la façon dont nous nous sommes intégrés au groupe, aux autres… à cette période de l’enfance où se bâtie notre valorisation et la reconnaissance de qui l’on est en tant qu’individu et qui dépend tellement du regard plus ou moins bienveillant, encourageant, admiratif, enthousiaste qu’a posé sur nous notre Totem parental et familial. Normalement.

Pour en “prendre conscience”, comptez sur la figure très, très forte (Yod) qui va se former entre Jupiter q Neptune et Dame Lune en Lion.
Ce “Doigt de Dieu” comme on le nomme également va donner la possibilité de se libérer de figures négatives du passé, autorisant un possible changement émotionnel et complet de destinée dans le secteur concerné dans votre thème.

L’aspect formé entre Mars et Pluton y contribuera également en donnant la possibilité de prendre conscience de ce qui nous limite, de l’origine de nos blocage, et de mener des actions en profondeurs pour y remédier.
Un autre aspect formé entre Neptune et la Lune noire vraie donnera une opportunité de faire le deuil de certaines illusions, de corriger quelques erreurs, de prendre conscience des abus de pouvoir subis ou que l’on s’inflige.

Par ailleurs, grâce à Mars qui est dans son élément “feu” en Sagittaire, soutenu de plus par le Soleil, notre énergie va nous pousser à explorer de nouveaux horizons dans tous les sens du terme, nous inviter aux voyages (physiques et spirituels), et nous inciter à prendre de nouvelles initiatives.

Attention toutefois à ne pas vous emballer outre mesure, ou à démarrer/exploser/”rentrer dans le tas” dans vos échanges : un peu de tact ne nuit jamais à l’enthousiasme et à la communication. Il ne s’agit pas d’être brutal et violent.

Parce que si en Lion Dame Lune (notre Âme) est au domicile individualiste et égocentré du Soleil(notre Conscience), qui lui se retrouve à l’opposé, en exil dans le signe communautaire et universel du Verseau… ce n’est pas pour en subir les ombres totalitaires et despotiques. Non, c’est pour tirer profit des qualités du Lion.

Ce qu’il faut avoir en objectif c’est que tout ce qui va être de l’ordre du ressenti, lié à l’image de notre “moi” physique et émotionnel, qui va être lié à notre créativité et à comment nous l’exprimons,  à notre enfant intérieur, peut, ce mois-ci, se teinter et s’imprégner des énergies flamboyantes du signe du Lion : cœur (grand cœur), dynamisme, noblesse, générosité, sincérité…

Il faut donc garder à l’esprit que lorsque l’élément Eau de la Lune rencontre l’élément Feu du Lion, l’émotionnel, l’inconscient, tout ce qui va être lié à l’enfance, au passé, à l’intuition est tellement sollicité qu’il peut entrer en “ébullition”… Eau sur Feu… Il y aura pour certains d’entre-nous un risque d’hypersensibilité lié au sentiment de se faire “déborder”. Ce qui peut conduire à des réactions exagérées (aspects dissonants Venus/Lune et Venus/Mars) qu’il faudra éviter et/ou contrôler au mieux.

 

Le grand processus de transformation pour [re]naitre continue et nous cheminons lentement mais surement vers la fin d’un cycle que souligne Neptune en Poissons dont il est maître et qu’il quittera en 2026. D’ici là, ce que vous suggère… ce que vous propose Dame Lune en étant pleine en Lion ce mois ci c’est de [re]prendre conscience de vous, de vous [re]mettre dans vos énergies, de [re]trouver de l’estime de vous, de vous apaiser en [re]prenant confiance et plaisir. Osez, soyez original…

Il faut qu’il y ait du “cœur” à l’Âme, de l’amour, de la créativité , de l’intensité et de l’ardeur pour contempler en conscience ce que la Pleine Lune de  dimanche éclairera pour vous… rien que pour vous !

 

*pour le savoir, contactez moi en MP sur la page Facebook de @30mn


Ce qu’en dit le Psycho

Qu’elle n’est pas simple la question de savoir “qui” on est.
Qu’il n’est pas facile de “s’aimer” tout le temps.
Et qu’il est important de saisir toutes les opportunités qui permettent de faire le point sur ces questions régulièrement, chaque fois qu’elles se posent.

Parce que ce n’est pas facile d’être “soi”, faut déjà avoir compris que l’on est un individu à part entière, une personne dés que l’on nait/est et ce que cela implique, surtout en terme de droits.

Alors, oui… nous sommes tous des “individus”, mais dans le fond, qu’est-ce que cela signifie vraiment ?

Carl Gustav [Jung] considère que “l’individuation est un processus par lequel une personne devient consciente de son individualité.”  Soit… mais comment et à quel moment cela intervient ? Qui nous aide à le faire ? À quel moment et comment devenons-nous “Nous” ?

Ce fut un sujet de débat entre Aristote et Platon dés l’antiquité, la lecture de cet article très intéressant “Comment devient-on unique ?” vous révèlera même qu’il intéressât le Moyen Âge avant que la psychanalyse ne l’investigue et que les neurosciences s’en emparent aujourd’hui.

Pas tout seul, en tout cas.
On ne devient pas “soi” tout seul… et c’est là que, si on considère qu’à l’origine de notre individualité et de sa construction, il y a le regard et les intentions dont l’enfant que nous avons tous été un jour a bénéficié… on réalise l’importance que peut avoir eu l’éducation et par extension le rôle des parents.

Ce bagage de conscience/estime de soi, de reconnaissance, de valorisation et de confiance, qu’il soit mince ou riche, positif ou parfois hélas ne l’étant pas, nous accompagne tout au long de notre chemin et influence grandement la qualité des échanges que nous entretenons avec autrui (le groupe, les amis, la société), mais également avec nous-mêmes.

Et si la qualité de ce bagage est déterminante, elle est également perfectible, amendable… elle n’est aucunement figée. Et c’est heureux !

Parce que -et c’est ce qu’il faut retenir de tout cela- il y a de nombreux outils et moyens (dont les techniques de Développement Personnel par exemple) qui permettent … de partir à la [re]conquête de soi… de se connecter à notre enfant intérieur pour aller panser ses plaies et l’encourager à aller de l’avant… et un jour de pouvoir se réjouir des progrès qu’il fait.
Devenir un parent bienveillant pour soi, en somme…


Clés de lecture

Travailler la confiance en soi :

  • faire la liste de tout ce que l’on sait faire
  • parler de soi de façon positive
  • valoriser nos réussite et nos progrès
  • mettre en place son propre rituel anti-trac, créer son porte-bonheur…

Développer l’estime de soi :

  • ne pas confondre existence et performance
  • se sourire dés qu’on croise son reflet
  • se féliciter chaque fois que l’on fait ou réussi un truc…

Créer : 

  • Dessiner
  • Cuisiner
  • Écrire
  • Et caetera !

À bientôt, avec toute mon amitié

Sandrine   

Si vous avez aimé ce billet, merci d’avance de le partager ! 


Envie d’en savoir plus ? Une question sur votre thème, sur un aspect de votre vie… prenons le temps d’en parler le temps d’un forfait “Ciel”, ou “Bulle”

Retrouvez moi également sur Facebook !