Point info Lune #Janvier 2020

Point info Lune #Janvier 2020

*

Nous voici à quelques jours d’une Pleine Lune très particulière dans une année qui augure de l’être également.

En effet, ce vendredi 10 janvier prochain se verront conjuguées non seulement les énergies d’une Lune pleine et ronde dans le signe du Cancer, mais également celles d’une des 4 éclipses lunaires pénombrales que nous aurons cette année.

Intensité, profondeur et émotions, résurgences de vieux dossiers  sont au rendez-vous et il doit être surement bien difficile d’ignorer ce que Dame Lune -votre Âme- chuchote déjà à vos oreilles depuis quelques jours. Parce que je suis sûre qu’elle a déjà commencé… histoire de ne pas perdre de temps et de vous remonter TOUTES les “archives” que vous avez essayées d’enterrer.

À ceci s’ajoutent les effets de la conjonction -exacte cette fois-ci- de Saturne avec Pluton dans le signe du Capricorne, signe opposé à celui du Cancer où se tient notre Pleine Lune “éclipsée”.

Cette conjonction a beau se tenir deux jours plus tard (le 12/01), sa force et sa rareté (tous les 500 ans environ, tout de même) colorent indéniablement cette première Pleine Lune de l’année. Et avec elle sont au programme changements, bouleversements, revirements, renouveaux… C’est LA conjonction pivot, de celles qui marquent un de ces “avant/après” qui peuvent être très impressionnants mais bon… si c’est pour vous aider à mettre du neuf et du beau dans votre vie, cela en vaut forcement la peine, non ?


 

Ce qu’en dit l’Astro

Voilà plus d’un an maintenant que nous sommes invités avec plus ou moins de douceur à briser certains codes ou moules, à casser des chaînes sociales ou affectives que l’on a bien été obligé de constaté comme limitantes/hors d’âge/sclérosantes. À coup de boutoir souvent, dans les flammes de la colère ou les larmes du deuil.. mais  aussi parfois avec reconnaissance, soulagement et espoir… car ces lames de fond sont venues mettre à nu le terrain pour que s’établissent sur des bases saines et solides le monde de demain, votre monde de demain.

Et ce mouvement profond est piloté par la conjonction de deux ténors du zodiaque -Saturne et Pluton- au gré de leur course directe et rétrograde dans le signe du Capricorne.

Ce que cela produit comme effet sur le Monde depuis septembre 2019 est facile à constater: le feu symbolique et réel de l’Amazonie, la Sibérie et l’Australie, jusqu’à Notre Dame… les fortes inondations en France mais également en Chine, Uruguay, Espagne, Tibet, USA,  etc… des crises sociales et politiques quasi sismiques, véritables tremblements de terre, se sont fait l’écho des craquements de nos plaques tectoniques de la Chine à l’Italie. Ce qui ne tient plus la route, dans tous les sens du terme se trouve secoué et ébranlé à sa base. Ce qui n’est plus solide ou d’actualité ou plus “morale” se retrouve physiquement ou symboliquement remis en cause.

En même temps cela permet à d’autres envies, espoirs, aspirations d’émerger. On regarde de l’autre côté du mur, par delà les éventuels décombres et … par exemple…  c’est toute une jeunesse que l’on voit derrière une jeune fille de 17 ans qui interpelle les nations sur le climat. De la “base” surgissent des propositions/revendications pour des sociétés différentes, des systèmes plus adaptés aux aspirations du vivant -humanité incluse… Et cela se traduit également au niveau de chacun, dans la mouvance collective de toutes ces énergies mais particulièrement aussi dans le secteur de votre Capricorne à vous* .
Depuis plus d’un an, dans le cadre de cette conjonction qui ne s’est pas produite depuis 500 ans, chaque Nouvelle Lune permet dans son domaine l’émergence du nouveau, donnant de l’élan avec générosité et enthousiasme et chaque Pleine Lune, par la tension qu’elle souligne, met en évidence ce qui peut rester à comprendre pour que le changement s’opère.

Ce mois-ci, c’est comme si nous nous trouvions au milieu du gué, à la moitié du chemin puisque le point de pivot de cette conjonction si forte interviendra le 12 janvier soit deux jours après notre pleine lune du 10 janvier, par ailleurs la première des 4 pleines lunes pénombrales de cette année 2020.  

Positionnée en Cancer, la Lune (l’Âme mais aussi la Mère) est en domicile et donc au plus fort de sa forme et de ses capacités. Même si aucune autre planète ne l’accompagne, le Noeud Nord qui transite également ce signe va en renforcer le sens et souligner les caractéristiques pour qu’on travaille sur ce que le Cancer représente à savoir le Moi intime, les rêves, l’enfance, la vie intérieur, mais également le Passé, les mémoires parentales, le foyer.

Le Cancer est aussi le signe de la Maison 4, que l’on appelle aussi Fond du ciel. C’est là où l’on a été conçu, c’est la pierre angulaire de notre construction personnelle.

C’est sur ces aspects que Dame Lune soutenue du Noeud Nord (objectif karmique) braque sa torche et, bien que dissimulés… cachés à notre conscience à cause de l’éclipse pénombrale qui les placent dans l’ombre de la Terre (puisque elle les masque du Soleil), ces deux là n’en sont que plus efficaces pour faire remonter “inconsciemment” des émotions lourdes, anciennes, en lien avec ces domaines, nous obligeant à nous confronter à ces fameuses “archives enterrées” pour qu’elles soient enfin classées.

Lui faisant face en Capricorne et s’opposant à elle, le Soleil (la Raison) va, lui, mettre en lumière le Moi social, celui de la réalisation professionnelle, de la carrière, de la rigueur, de la réussite, de l’individuation. Signe de la Maison 10 que l’on appelle aussi Milieu du Ciel, occupée en ce moment par Saturne dont il est maitre, il renvoit à ce que nous sommes venus accomplir publiquement, ce vers quoi on doit s’élever en tant qu’adulte. C’est aussi la maison de l’État, des institutions, de ce qui nous domine dans la collectivité.

En conjonction avec Mercure (le mental pour comprendre, le mouvement pour agir),  le Soleil y est encadré par Jupiter conjoint au Noeud Sud (exaltation des mémoires karmiques à résoudre mais avec un soutien jupitérien bienveillant et optimiste ), et par cette fameuse conjonction de Saturne (en domicile en Capricorne) avec Pluton qui oblige à des remaniements structurels profonds auxquels il va s’agir de faire fasse parce qu’il va être impossible d’y résister sans dégâts. La résilience est de mise.

Cette opposition mensuelle entre la Lune et le Soleil met donc en tension l’axe de l’intime et du publique, du “d’où on vient et qui l’on est/nait” avec “ce vers quoi on va, et qui on veut/peut devenir”, obligeant par la tension créée à considérer ce qui ne fonctionne plus pour l’évacuer.

C’est un passage qui peut être éprouvant, il est possible que des bulles d’inquiétude ou d’angoisse traversent vos défenses, charriant sentiments de lourdeur et de frustration. Et, ne nous mentons pas, cela peut vous conduire au bord d’un énervement profond et violent qu’il s’agira de conscientiser et de canaliser en vous concentrant sur vos objectifs, sur le résultat lumineux qui est sur la rive opposée. Si, si… il est là. Regardez bien .

Dame Lune s’opposant à Saturne peut vous faire prendre conscience d’un manque affectif, vous rendre nostalgique de votre enfance et vous renvoyer à l’image de votre mère que la Lune symbolise également. Ce peut être le moment de vérifier si ce cordon ombilical tant qu’émotionnel a été coupé, vous permettant de vous individualiser et de vous libérer (Uranus va vous aider) des émotions pesantes qui peuvent y être liées.

Ce peut être également le moment de rebâtir votre socle de confiance en vous, de ne plus craindre d’être seul, de vous libérer de vos peurs (et de celles que l’ont vous a transmises)… de nouer ou renouer avec la part spirituelle dont nous portons tous une étincelle, flamme sur laquelle vous pouvez compter pour qu’elle réchauffe et guide. Neptune vous aidera à souffler dessus pour la faire revivre, l’entretenir avec foi et imagination

Comme ce qui n’a plus lieu de continuer en l’état, dans votre vie privée ou professionnelle, se devra de se transformer, c’est également le moment de prendre conscience des schémas établis et de leurs impacts sur votre vie.

L’opportunité vous est encore donné si vous ne l’avez pas encore fait (voir Points Info Lune précédents) d’écrire votre propre cahier des charges, d’entrer dans un monde nouveau avec des vêtements neufs et de bâtir vos projets sur des fondations solides, épurées des scories du passé.

Cette conjonction Saturne/Pluton en Capricorne est à l’œuvre depuis fin 2019 et le restera jusqu’en 2021. Elle implique réorganisation profonde, destruction de l’ancien pour [re]bâtir sur du solide,  conçu pour durer car ancré dans le roc…

Cela peut ne pas être une conjonction facile, elle peut être douloureuse si on s’accroche mais salutaire si on lâche et accompagne le mouvement.

Et ce que cette Pleine Lune appelle à faire, dans le cadre de cette conjonction, c’est de vous concentrer sur vous.. d’accompagner ce grand changement intérieur et émotionnel, de vous libérer de ce qui vous angoisse, d’être “une Mère” pour vous, particulièrement dans le domaine qu’elle transite.


*pour le savoir, communiquez moi votre date/heure et lieux de naissance en MP sur la page Facebook de @30mn


 

Ce qu’en dit le Psycho

Y a t-il des transformations faciles ? Même en sachant qu’elles sont indubitablement nécessaires ?

Peut-être que celles que l’on accompagne le sont plus. Sûrement d’ailleurs. Évidement.

Pourtant, que cela peut être difficile à faire…

Qu’ils soient soutenus par la foi et l’enthousiasme, ou aiguillonnés par la peur et la souffrance, les changements font parties du cycle de toute vie et l’accepter n’est pas la moindre des prises de conscience que l’on peut, en toute lucidité et honnêteté, avoir à expérimenter… ou à subir.

Que ce soit de gré, ou de force tout est amené à se transformer, tout est en mouvement. Chaque jour, chaque expérience, chaque rencontre contribue à cet incurable évolution de tout. Même l’Univers continue à se transformer alors, sage est celui qui ne tient rien pour acquis et immuable.

 « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau. »

J’attribuais cette célèbre maxime que je partage avec vous au chimiste Lavoisier mais Wikipédia me signale que l’auteur est en fait un philosophe grec nommé  Anaxagore …sic…comme quoi, décidément,  tout peut se transformer, de nos convictions à nos connaissances… pour peu qu’on le décide a minima, voire que l’on soit accompagné/soutenu pour le faire (merci Google [sourire]).

Qu’en est-il de nos douleurs, nos traumatismes, nos peurs ? Ils peuvent eux aussi passer dans le creuset alchimique de la Résilience et de plomb se transformer… pourquoi pas … en or.

 

On doit à Boris Cyrulnik d’avoir mis ce terme sous les projecteurs dont la définition serait la suivante:

“”La résilience est la capacité d’une personne ou d’un groupe à se développer bien, à continuer à se projeter dans l’avenir, en présence d’événements déstabilisants, de conditions de vie difficiles, de traumatismes parfois sévères”
Cette formulation a le mérite de mettre en lumière la double caractéristique de la résilience, qui en fait l’originalité : c’est à la fois la résistance à la destruction et la construction d’une existence valant d’être vécue.”

 source Cairn : La résilience, un regard qui fait vivre – Michel Manciaux

 

Et c’est sur cela que je termine mon billet parce que c’est l’information essentielle de mon propos : “la peur tue l’esprit”… le mouvement est la clé de la vie, et l’espoir … sa lumière…

Ce qui est devant nous vaut le coup. N’en doutez pas.


 

Clés de lecture

Notez vos rêves, vos fulgurances, dressez la liste de ces trucs désagréables que votre inconscient remonte de vos caves  et… histoire de clore symboliquement ces dossiers… une fois complète, allez enterrer votre liste quelque part pour que ce qu’elle contient suive son chemin, se transforme mais … loin de vous.

 

Découvrez Boris Cyrulnik et son livre Un merveilleux malheur  (Editions Odile Jacob), faites des recherches sur les thérapies brèves, sur l’EFT, sur l’EMDR (redoutablement efficace) …sur tout ce qui peut vous accompagner sur le chemin de votre transformation.

 

Promenez vous dans des lieux telluriques, chargés d’une spiritualité qui vous parle … églises, mosquées, parcs… : c’est important de se connecter à ce qui vous élève et vous dégage l’esprit

 

À bientôt, avec toute mon amitié

Sandrine

….et merci de partager si vous avez apprécié ce billet !


Envie d’en savoir plus ? Une question sur votre thème, sur un aspect de votre vie… prenons le temps d’en parler le temps d’un forfait “Ciel”, ou “Bulle”

Retrouvez moi également sur Facebook !