Point infoLune #8

Point infoLune #8

Point ifo Lune - 30mn.fr

*

Que diriez-vous si, pour cette pleine Lune du 15 Août , on se parlait d’Amour ?

Celui avec un “a” minuscule que l’on met quand on pense aux choses, parfois à soi… celui avec la majuscule quand on pense à l’ultime, à l’Autre… aux Autres.

Celui qui crée, embrase, révolutionne, réchauffe mais aussi celui froid, inconditionnel et implacable, qui transcende et fait que même le ciel n’est plus une limite ?

En cette année si particulièrement marquée par des feux de toutes sortes, cette Pleine Lune qui décide de s’arrondir le jour de l’Assomption… ne pas y voir un signe ou au moins une opportunité d’aborder ce sujet pour le moins brûlant…
Franchement, ce serait dommage, non ?

Allez … Parlons d’Amour !


Ce qu’en dit l’Astro

D’autant que les astres nous y invitent : nous sommes dans l’axe de ce qui lie à soi et aux autres… de l’amour que l’on donne (Lion/Maison V), et de celui que l’on reçoit (Verseau/Maison XI).

Ce mois-ci, la Lune (l’âme) projette sa pleine lumière crépusculaire dans le signe du Verseau, avec son sens de l’autre (des autres) idéalisé qui nous parle d’universalité, de fraternité, de don de soi, d’absolu, d’amour inconditionnel prêt à bouleverser les règles établies pour l’intérêt commun.
En Verseau, l’amour libère, peut être ultime et spirituel, et révolutionnaire aussi… l’individu ne prime pas, on joue collectif.

À l’opposé et s’opposant, le Soleil (la conscience) trône dans le signe du Lion qui entend bien qu’on le voit lui, et personne d’autre. Parce qu’il est là pour cela, pour être le centre, être le flamboyant et le confiant qui crée, dirige, le généreux qui dispense et pourvoie et qui aime qu’on l’aime pour cela…  
Il a cœur d’être “au cœur”.

En Lion, l’amour lie, peut être passionné et créatif, surement pas médiocre, inconditionnel aussi dans la mise en valeur de ce qu’il crée et est… et du coup, là, l’individu prime.

Chaque mois, devenant Pleine, Dame Lune s’oppose à Messire Soleil dans un domaine particulier et nous challenge. Une opposition, en astrologie, met en évidence une tension à résoudre, une problématique à équilibrer. En Août, ce peut être au sujet de notre façon d’aimer (de nous aimer), de la nature de nos liens affectifs et de ce que l’on crée (seul, ou en association), de la place qu’on a pris -ou que l’on s’est crée- dans le monde, au sujet des enfants/ des amis, ou au sujet de notre spiritualité…

Mais cette année, notre Pleine Lune d’Août  est à plus d’un titre singulière car elle rappelle que le monde est en pleine mutation (climatique, économique, politique) et que de fait, nous aussi.
Elle est la cible d’une figure particulièrement forte qui invite (oblige ?)  à une transformation, un nettoyage profond (Pluton et Saturne en sextile avec Neptune) et à revoir/remettre en cause nos règles de vies comme nos attachements .
Quel est le but : s’en libérer  (merci Uranus !),  aller vers plus d’authentique, moins de dépendance affective, moins d’égo … vers plus de solidarité, de sensibilité aussi… peut être.

Notre Pleine Lune  tombe également le jour de l’Assomption où les chrétiens célèbrent la mort et la résurrection “corps, âme et esprit” de la Vierge Marie, la transmutation d’une idée de l’amour inconditionnel (maternel ?) et ultime qui [se] libère et [s’]élève. Le symbole est profond et aussi intense que l’incendie de ND de Paris.

Ceux qui sont sur un chemin de transformation spirituel et émotionnel pourraient le ressentir profondément, ce besoin de transformer/transcender. De s’alléger.
Et pour ceux qui n’y sont pas [encore], ou ne sont pas “croyants”, le moment reste vibratoirement bien opportun pour  méditer sur ce qui les plombe/ancre dans leurs conceptions de l’amour et du ce qui les lie à l’autre dans tous les sens du terme… et sur le moyen de s’en affranchir, ou de transcender l’ensemble…

La Pleine Lune en Capricorne du mois dernier invitait à enlever quelques cailloux de nos chaussures, du moins à les identifier… celle de ce mois-ci nous propose de [nous] recréer, de transformer notre désir d’aimer/d’être aimer/de collaborer… d’utiliser la tension de l’opposition ressentie de façon créative et libératoire pour évacuer quelques émotions…
Elle nous propose de changer notre plomb en or, ou du moins de l’envisager… Nous voilà tous de potentiels et lumineux … alchimistes !

Là où est votre Verseau dans votre thème* se trouve également votre creuset et les éléments à prendre en compte pour compléter vos Œuvres à vous dans le domaine concerné, sous le patronage bienveillant de cette Pleine Lune Mariale.

 
*pour le savoir, communiquez moi votre date/heure et lieux de naissance en MP sur la page Facebook de @30mn.


Ce qu’en pense le Psycho

Quand il  s’agit d’amour (avec ou sans minuscule), de soi et/ou des autres… de celui que l’on donne et de celui que l’on reçoit… où les place-t-on, tous ces repères émotionnels et sociaux qui nous sont nécessaires autant qu’ils nous légitiment ? Où est leur place juste, entre l’idéal et l’inconditionnel ?
L’affaire n’est pas simple.

[Prendre une grande respiration, prêt, partez ! ]
Jeu d’Ego à Égaux :  comment allier du “Je” avec du “Nous” sans pour autant se perdre de vue et tout en restant solidaire du monde et des autres… le tout sans disparaître et se fondre dans la masse parce qu’on est unique, tout de même… de part là d’où on vient, des décisions que l’on a prises… tout ça, quoi … !
[Respirez !]

Non, décidément, ce n’est pas simple.
Mais il va falloir arriver à l’aborder ce sujet, vaste (et ô combien d’actualité), qui va au-delà de nos enjeux personnels… tout en nous plaçant en son centre. Dénouer la tension de l’opposition, voilà là aussi l’enjeu.
Et pour cela, on peut déjà essayer de tendre vers l’équilibre en d’allant vers le “et” de la conciliation plus que vers le “ou” que le fait de choisir entre “Je” et “Nous” imposerait.


Clés de lecture

Accueillir… Collaborer… “Trans-mu-ter” ….

Parce que les forces et les énergies à l’œuvre sont tectoniques : ne pas le voir et le ressentir est impossible (sauf à faire preuve d’une monumentale mauvaise foi, ou à la rigueur d’être éloigné de toutes sources d’information de moins de 3 ans [sourire de l’auteure] ).

L’individu n’existe pas qu’en s’opposant à la foule, la masse, le collectif, le groupe… il en est un élément fondamental.
Mais l’inverse est tout aussi vrai : le collectif a besoin de l’engagement de chaque individu.
Et les deux, l’individu et le collectif, semblent appelés à se transformer en profondeur socialement, économiquement, écologiquement… et pourquoi pas spirituellement aussi.
Alors autant que se soit en paix, dans la concorde et la générosité… non ?


*

Une question sur votre thème, sur un aspect de votre vie… prenons le temps d’en parler le temps d’un forfait “Ciel”.